Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Riviera Maya - Vacances Air Canada

Amusez-vous en famille pendant le congé du mois de mars

10 mars, 2015 | By | No Comments

« Quand est-ce qu’on arrive? » sonne très différemment quand les valises débordent d’articles qui rappellent l’été et que la famille est fin prête à faire le plein d’énergie.

Après tout, c’est le temps du congé du mois de mars ou de la relâche scolaire, selon la province dont vous venez, et ça veut dire une chose : le soleil et l’amusement sont au rendez-vous.

Voici des destinations qui méritent bien le détour pour un congé qui saura satisfaire parents et enfants.

La Riviera Maya

Chichen Itza

Chichen Itza, Mexique

Une mer bleu turquoise, du sable blanc et un récif corallien dans lequel les enfants peuvent s’amuser à trouver Nemo… voilà par quoi commencent les vacances sur la Riviera Maya.

J’adore également faire un tour du côté de la faune au parc éco-archéologique Xcaret, avec son ambiance de style jungle tropicale. En cheminant dans ses sentiers, on peut admirer une flore luxuriante et entendre les sons de la jungle tout en profitant d’une diversité d’attraits incluant une volière d’oiseaux exotiques, des spectacles gratuits, des grands fauves à l’île des jaguars et des villages mayas reconstitués. Le site offre également des activités aquatiques, dont sa rivière souterraine, que j’aime particulièrement et qui est très populaire… ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de descendre une rivière paradisiaque de type canyon sur un petit radeau et dans un paysage tropical.

En parlant d’activités aquatiques, le parc Xel-Há regorge de possibilités de baignade très amusantes. Ce parc d’attractions aquatiques traverse également la jungle maya et contourne de petites îles que vous pourrez explorer en descendant des rivières paresseuses, masque et tuba plus gilet de sauvetage en main. En tout cas, les activités ne manquent pas au parc Xel-Há! Lors de ma dernière visite, la plongée en apnée dans la baie naturelle a été un vrai succès. Il est possible de se balader dans ses sentiers nature aussi, dans l’espoir d’apercevoir des animaux de la jungle environnante.

Les ruines anciennes n’ont rien de passionnant pour les enfants, mais les adolescents devraient suivre leurs parents jusqu’à Tulum. Ce site archéologique jumelle histoire et mer, puisque le temple maya a été construit directement au bord de la mer des Caraïbes, et ce n’est pas n’importe quelle mer! Revenons à notre eau bleu turquoise, notre sable blanc…

À Tulum, vous en apprendrez plus sur la civilisation maya, un peuple qui était plein de ressources et d’idées ingénieuses! Les passionnés qui veulent en savoir plus sur les mystères mayas peuvent opter pour une excursion d’une journée à Chichén Itzá. Cet impressionnant site maya se trouve dans la province avoisinante du Yucatán, à environ 2 heures de route en autocar (après un réveil très tôt), mais il vaut vraiment le détour! Les excursions peuvent être réservées dans votre complexe hôtelier.

Las Vegas en famille

New York New York Hotel & Casino

Les montagnes russes Big Apple à New York New York Hotel and Casino

 

Il est vrai que Las Vegas fait automatiquement penser à des machines à sous, des casinos et des soirées endiablées, plein de choses auxquelles on n’a pas forcément envie d’exposer sa famille. Mais je vous assure que Las Vegas ne se résume pas à des divertissements pour adultes seulement.

Pour commencer, il y a les balades en gondole, les montagnes russes, les spectacles d’animaux et amplement de quoi satisfaire les petits creux. J’aime avoir le choix, et on peut dire qu’à Las Vegas, on n’en manque pas!

Au New-York New-York, vous aurez une montée d’adrénaline assurée dans les montagnes russes Big Apple dans une ambiance qui fait penser à Coney Island. La Stratosphère vous servira une deuxième dose d’adrénaline alors que vous serez projeté à une cinquantaine de mètres dans les airs en 2 secondes et demie seulement.

Dans cette ville du désert, ne cherchez pas plus loin que les piscines des hôtels pour trouver votre oasis. Vous pourriez passer des heures dans ces luxuriantes piscines ou dans toute autre attraction du coin.

Les divertissements à Orlando

Orlando SeaWorld

SeaWorld

 

Mettez le cap sur les énormes parcs thématiques à Orlando. N’ayez pas peur des files d’attente… pensez plutôt : ce n’est pas tous les jours que les enfants ont l’occasion de visiter Disney WorldUniversal Studios ou SeaWorld.

International Drive compte une multitude de complexes hôteliers. Entre les séances à la piscine, les soins au spa et les incroyables repas qui y sont offerts, n’oubliez pas de vous offrir une petite thérapie-emplettes. Personnellement, je ne manque jamais de faire un tour aux Premium Outlet Malls sur International Drive. Profitez-en pour dévaliser les boutiques de mode incluant des marques de luxe telles que Ann Taylor, Kenneth Cole, et Kate Spade New York.

Quand vient l’heure de la détente ou pour fuir les foules des parcs thématiques, pourquoi ne pas visiter Kissimmee, la « porte d’entrée du divertissement ». Sortez des sentiers battus et profitez d’activités originales dans cette ville avoisinante et ses environs. Une suggestion : du kayak à Shingle Creek Regional Park qui se trouve à l’extrémité nord des Everglades, à proximité d’International Drive. Ce cours d’eau offre un magnifique paysage de mangroves, un véritable paradis pour les amateurs de nature.

Gatorland est un de mes lieux de prédilection à Kissimmee. Surnommé la « capitale mondiale des alligators », cet énorme parc abrite également d’autres espèces animales, dont toutes sortes d’oiseaux exotiques et de serpents. De plus, avec des activités interactives et des spectacles quotidiens, les visites y sont éducatives sans être le moins du monde ennuyeuses. Et tant que vous y êtes, faites ressortir le Tarzan qui sommeille en vous en vous lançant sur une des 5 Tyroliennes appelées Screamin’ Gator Zip Line. La famille au complet y trouvera son bonheur. Note : des restrictions relatives à la taille et au poids s’appliquent.

Ilona Kauremszky est une chroniqueuse touristique primée. Elle est coproductrice de mycompasstv et de mycompass.ca et rédactrice pour des publications nord-américaines de renom. Chroniqueuse touristique affiliée à l’échelle nationale, elle a participé, à titre d’experte des voyages, à CBC, NPR, Yahoo Finance et à d’autres émissions de radiodiffusion nationales. Suivez-la en voyage sur YouTube et Twitter @mycompasstv.  

06 janv.

By

Observation de tortues à Riviera Maya avec Eco-Bahia

6 janvier, 2015 | By |

Lors de mon dernier voyage sur la Riviera Maya, lieu que je privilégie pour la pratique de la plongée en apnée, j’ai cherché des options d’excursions écologiques pour satisfaire mon désir d’observation de la faune et de la flore sans nuire à l’environnement. Passionnée d’animaux, j’avais déjà été observer la magnifique faune sous-marine au grand récif maya, le deuxième plus grand récif de corail au monde, accompagnée par deux guides locaux qui avaient à cœur la protection de l’environnement. J’avais déjà admiré toute la vie animale et végétale dans les mangroves de l’incroyable biosphère de Sian Ka’an, et nagé avec les tortues de mer à la plage d’Akumal qui comprend une association active dans la protection des tortues marines.

Il me restait à aller observer les impressionnants requins-baleines qui viennent se nourrir de plancton, de krill et de petits poissons près de Cancún pendant la saison estivale, quand je suis tombée sur une activité écologique vraiment intéressante offerte au sein même de mon complexe hôtelier moyennant peu de frais : le programme d’observation des tortues de mer de la fondation Eco-Bahia au Grand Bahia Principe Tulum qui vise à protéger les deux espèces de tortues de mer (la tortue luth, classée espèce en danger critique d’extinction, et la tortue verte, classée espèce en danger) qui viennent pondre leurs œufs sur toutes les plages de la côte.

Ainsi, à minuit, j’ai quitté ma chambre pour arriver à mon rendez-vous au casse-croûte sur la plage avec un petit groupe de personnes et une guide qui nous a tout expliqué sur les programmes de protection des tortues de mer offerts sur la côte de la mer des Caraïbes et la côte Pacifique du Mexique. En fait, vu leur classement dans la catégorie d’animaux en voie d’extinction, les hôtels installés dans leurs lieux de ponte (elles reviennent toujours pondre sur la plage où elles sont nées) sont obligés de promouvoir leur reproduction en leur réservant les plages la nuit, et en laissant des groupes écologiques gérer la protection des tortues et des œufs. Par ailleurs, la participation à l’activité génère des revenus permettant à ces groupes d’employer plus de personnes.

L’activité était magique et très émouvante… sous un ciel étoilé en bordure de mer, nous avons pu nous approcher tout doucement d’une énorme tortue verte longue d’un mètre et demi pour la voir creuser son trou et pondre environ une centaine d’œufs avant de recouvrir le trou et repartir en mer. Elle ne reviendrait à cette même plage que trois à six ans plus tard pour pondre de nouveau.

Une fois partie, les écologistes récupèrent les œufs pour les mettre en lieu sûr afin de les protéger du mouvement sur la plage en journée et des prédateurs éventuels. Après la période d’incubation, Eco-Bahia offre également des activités d’observation de l’éclosion des œufs et du cheminement des petites tortues vers la mer.

Optimiste, notre guide a rapporté que le nombre de tortues luth est en légère augmentation et que c’est peut-être le fruit des actions de conservation comme le leur.

De mon côté, savoir que cette femelle a pu parcourir jusqu’à 3 000 kilomètres pour atteindre son lieu de ponte, comme guidée par une petite « boussole interne », et ce malgré les multiples obstacles (pollution, pêche, braconnage, prédateurs, etc.), était très émouvant. Et savoir que cette guide avait quitté un emploi bien payé à Mexico pour dédier tout son temps à la conservation des tortues de mer était tout simplement inspirant!