Image Image Image Image Image Image Image Image Image

29 janv.

By

Restauration étoilée

29 janvier, 2013 | By |

Il est bien connu que les Mayas sont des astronomes, des mathématiciens et des architectes accomplis, ayant construit les plus beaux temples du monde entier et créé, entre autres, leur célèbre calendrier. Mais beaucoup de gens ignorent que la péninsule du Yucatán était, et est encore aujourd’hui, le berceau de nombreuses créations culinaires.

Lorsque les Espagnols ont débarqué, ils ont découvert un « nouveau monde » qui renfermait une culture, une langue et des traditions étrangères, mais également de nouveaux aliments tels que les avocats, les haricots noirs, les piments rouges, le chocolat, le maïs, la vanille et les tomates. On peut difficilement imaginer le monde contemporain sans ces trésors précieux des Mayas. Les Espagnols ont aussi apporté leurs traditions et leurs spécialités, et grâce à leur créativité infinie, les Mayas ont intégré ces nouveaux éléments à leurs mets traditionnels, développant ainsi leur potentiel culinaire et leur palette de saveurs.

Les vacanciers qui visitent la Riviera Maya doivent absolument goûter deux des mets mayas les plus célèbres : le cochinita pibil, du porc mariné dans une préparation à base de rocou, d’oranges et d’épices qui est enveloppé dans des feuilles de bananier puis grillé sur la braise, ainsi que la sopa de lima (soupe à la lime) qui, préparée avec des morceaux de poulet ou de dinde marinés dans le jus de lime, est garnie de lanières de tortillas croustillantes.

Au complexe Iberostar Grand Hotel Paraíso, le chef principal José María López, ou Chema, de son surnom, perpétue la créativité culinaire des Mayas. Il a suivi sa formation dans sa ville natale, à la prestigieuse Escuela de Hostelería y Turismo, et a apporté son héritage méditerranéen sur la péninsule du Yucatán, où il crée des plats délicieux, principalement au restaurant italien. Comme entrée, essayez le carpaccio de bœuf velouté ou une salade caprese avec fromage grana padano. Pour le plat principal, laissez-vous tenter par des créations aux influences mayas et italiennes telles que la lasagne au homard avec caponata siciliana, les tortellinis farcis au foie gras nappés d’une sauce crémeuse, ou encore le filet d’espadon grillé avec pignons de pin, basilic et olives noires. Les desserts sont tout aussi succulents, notamment les poires marinées dans la grappa sur fondant au chocolat.

Le complexe Iberostar Grand Hotel Paraíso compte trois autres restaurants de spécialités – un restaurant japonais de style teppanyaki (tout un spectacle), une grilladerie classique à l’américaine et un restaurant gastronomique décadent. Ils proposent tous des mets raffinés et un service remarquable.

L’ancien chef cuisinier du Iberostar Grand Hotel Paraíso, Daniel Rodríguez, exerce désormais ses talents au complexe voisin Iberostar Cancun. Depuis dix ans, l’hôtel Iberostar Cancun reçoit de nombreux prix pour la qualité de son service. Le chef Rodríguez, qui a étudié à la Escuela Superior de Cocina de San Sebastian et travaillé dans plusieurs grands restaurants en Espagne, y met ses 14 années d’expérience culinaire à profit.

Non loin à Playa del Carmen, le cœur de la Riviera Maya, vous pouvez poursuivre vos découvertes culinaires. Le restaurant Punta Bonita sert des spécialités mexicaines de style tapas des plus savoureuses. Essayez les tacos au confit de canard, les tamales de cochinita pibil, ou le ceviche de poulpe et de conques. Frida est un autre incontournable, proposant une adaptation moderne de mets mexicains. Au menu : cappuccino aux haricots noirs avec mousse au cotija, filet de bœuf accompagné de mole et même des margaritas servies sur chariot roulant.

Hach ki’ a wi’ih – Bon appétit!

Star Dining