Image Image Image Image Image Image Image Image Image

16 juil.

By

Andrew s’y connaît en golf

16 juillet, 2015 | By |

Andrew Gilchrist, le directeur du golf pour IBEROSTAR Hotels & Resorts au Mexique, a le golf dans le sang. Il est né à St Andrews, en Écosse, mère-patrie du golf, et il a consacré sa vie à ce sport. Il nous fait faire le tour du parcours de championnat IBEROSTAR Playa Paraíso Golf Club.

Qu’est-ce ça représente pour vous d’avoir un parcours de golf conçu par P.B. Dye?

C’est le seul parcours conçu par P.B. Dye au Mexique. C’est une excellente occasion pour moi.

Quel genre de parcours est-ce?

La plupart des parcours des Antilles mexicaines sont plats et dégagés. Mais Dye aime mettre du mouvement dans ses parcours. Vous ne pouvez pas seulement frapper de toutes vos forces.

Quel trou préférez-vous?

Le numéro 9, assurément. Il y a une rivière de pierres le long des aires de départ et une réplique parfaite de Chichén Itzá.

De quelle façon le golf rehausse-t-il l’expérience Grand Collection?

Les IBEROSTAR Grand Collection, c’est le luxe sans soucis, et une super expérience de golf en fait partie.

Quel impact a eu le Big Break du Golf Channel?

C’est incroyable le nombre de gens qui passent la porte de la boutique du pro et qui mentionnent Big Break. L’émission a mis le parcours sur la carte!

De quelle façon profitez-vous de la Riviera Maya lorsque vous n’êtes pas sur le parcours?

Lorsque possible, je visite le site archéologique de Tulum; c’est comme voyager dans le temps. J’attends que les derniers visiteurs partent pour profiter du silence et de l’océan.

Avez-vous un plat local incontournable que vous recommandez?

Cochinita Pibil. C’est un plat de porc traditionnel maya enroulé dans des feuilles de bananes et cuit lentement pendant la nuit. Vous pouvez y goûter au restaurant mexicain La Brisa à l’IBEROSTAR Grand Hotel Paraíso.

Des conseils pour une partie de golf inoubliable?

Amusez-vous, vous êtes en vacances!